jan 152013
 

Freelances dans une EURL ou une SARL : Déduction des frais immobiliers du revenu imposable

Lorsque l’on exerce en Freelance, il arrive que l’on travaille chez soi. Dans ce cas là, on affecte à son travail, un certain espace dans ses lieux de vie. On est alors en droit de les comptabiliser, selon certaines modalités, dans les frais à déduire de ses revenus imposables. Pour certains freelances en informatique, cette démarche s’avèrera être très lucrative.

Comme dans le cas d’un indépendant en entreprise individuelle,  auto-entrepreneur ou en libéral, le freelance travaillant à partir d’une EURL ou d’une SARL  peut déduire comme frais la part de son loyer et de ses charges occupée par son activité professionnelle. Cela est valable dans le cas – bien entendu – où il est locataire de son habitat. Ce loyer est donc considéré comme faisant partie des frais et peut donc déduit à ce titre du revenu imposable.

Le Freelance qui travaille dans une EURL est dans une situation où il peut déduire le loyer qu’il alloue à l’entreprise pour les locaux utilisés s’il est propriétaire de son logement. Ce loyer  auquel il faut ajouter la part des charges correspondant à la place prise par l’entreprise peut donc être converti en frais.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>